• Dans la plupart des handicaps, notamment dans certains troubles touchant au développement psychomoteur et autres troubles moteurs, le massage est indiqué. Dans ces cas là, le massage améliore la conscience du schéma corporel et favorise ainsi le bon développement psychomoteur. En effet, le massage précise les contours et améliore la notion d’enveloppe corporelle.

    Il permet aussi de lutter contre certains troubles du handicap (attitudes vicieuses, douleur…).

    Le massage est aussi conseiller dans certaines formes d’autisme. Il permet d’améliorer la gestion du stress et des émotions. Il favorise la détente et la relaxation. Des musiques relaxantes permettent d’optimiser cela.

    Certains troubles mentaux (ex: anorexie mentale) peuvent être également améliorés par le massage puisqu’il permet d’augmenter « l’envie de vivre » chez le bébé (ex : prématuré).

    Le massage améliore également le lien entre l’enfant et le parent (stimulation hormonales : ocitocine).

    Si vous désirez apprendre le massage  bébé : cliquer ici.

    Pour tout enfant ayant un handicap, il est tout de même indispensable qu’un professionnelle de santé (pédiatre, Masseur-kinésithérapeute,…) valide la non contre-indication au massage. Des Masseur-kénésithérapeutes spécialisés en massage bébé peuvent vous conseiller ; vous pouvez trouver leurs coordonnées dans notre annuaire.

Liens partenaires